Infos chômage!!

L'interim dans les Landes

Interim landes

L'interim en trois grands secteurs

Indus construction
Service

Taux de chômage dans les Landes en Mai 2014 (source Dares / Pole Emploi)

Mai 2014
Mai 2014 entree sortie

Taux de chômage localisé par département - Landes

Graphique bdmSource :
http://www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries.action?periodeDebut=1&anneeDebut=2000&periodeFin=2&anneeFin=2013&page=graphique&recherche=idbank&codeGroupe=713&idbank=001515905

Le chômage en France fin octobre 2013

Oct2013
Oct

Dans les Landes

chomage-octobre-2013.png

Les conditions d’attribution de l'ARE

Vous devez justifier de périodes d’affiliation correspondant à des périodes d’emploi accomplies dans une ou plusieurs entreprises entrant dans le champ d’application du régime d’assurance chômage.

La durée de votre indemnisation

La durée d'indemnisation est fixée en fonction de vos périodes de travail et de votre âge.

Le complément d'ARE en cas d'activité professionnelle

 

Vous percevez l'Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE), et vous reprenez une activité professionnelle. Si cette activité vous fait gagner moins de 70% de ce que vous gagniez dans votre emploi précédent, vous pouvez compléter vos revenus d'activité avec une partie de vos allocations.

Le montant de votre Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE)

L’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi (ARE) est calculée à partir de vos anciens salaires, y compris les primes. Seuls les salaires soumis aux contributions de Pôle emploi sont retenus.

Le montant de l’allocation varie selon le montant des salaires perçus antérieurement, les modes d’activité (activité à temps plein, à temps partiel) ainsi que la perception d’une pension d’invalidité 2ème ou 3ème catégorie.
Le montant brut de l'allocation journalière d'aide au retour à l'emploi comprend :

- une partie fixe égale à 11,64 €,

Cette somme ne peut pas être inférieure à 57,4 % et supérieure à 75 % du salaire journalier de référence. Lorsque la durée de travail du salarié était inférieure à la durée légale ou conventionnelle, la partie fixe de l'ARE est proportionnellement réduite. Le revenu de remplacement mensuel est égal au montant de l'allocation journalière multiplié par le nombre de jours du mois considéré.

Montants minimum de l'ARE

Le montant net de l'ARE ne peut pas être inférieur à 28,38 €. Toutefois, le montant minimal de l'allocation d'aide au retour à l'emploi formation (Aref) accordée au demandeur d'emploi qui suit une formation, prescrite par Pôle emploi, est fixé à 20,34 €.

 

Arrivé en fin de droit, il est possible de faire une demande d’ASS et divers allocations . Venez vous renseigner.

 

Le chômage dans les Landes en fin de mois

aout-2013.jpg

Le chômage fin avril 2013

chomage2.jpg
photo1.jpg
tableau-chomage.jpg

http://www.pole-emploi.org/communication/le-chomage-a-fin-avril-2013-@/communication/524/view-article-51476.html?

La route de l'emploi fait escale à Bordeaux

Il y'a actuellement : 160 000 chômeurs en Aquitaine.
Dans la région, le chômage progresse partout sauf dans les Landes et les Pyrénées Atlantiques.
Mais il y'a aussi 150 000 emplois à pourvoir, souvent saisonniers, dans l'agriculture, les services, l’hôtellerie ou l'industrie, des métiers en tension, des emplois d'avenir à saisir. 

 

Article résumé du SUD OUEST de Jean Bernard Gilles, le 15/05/2013

blog-chomage-hausse-1.jpg

        Nous vivons une situation paradoxale. Le chômage ne cesse d'augmenter. Et pourtant, le gouvernement n'a mis en place que des mesures dérisoires. Les 150 000 emplois d'avenir ne changeront rien à la situation des 2 millions de jeunes de moins de 30 ans qui ne sont ni en emploi ni en formation. Le budget des contrats de génération a été fort heureusement réduit à moins de 1 milliard d'euros par des conseillers conscients de leur inefficacité.

 AMÉLIORATION DE LA SITUATION À L'HORIZON 2015

       En effet, le chômage a, malgré tout, des chances de diminuer avant la prochaine présidentielle. Le chômage baisse aux États-Unis depuis début 2010, et les prévisions macroéconomiques tablent sur une amélioration de la situation à l'horizon 2015 dans l'Hexagone. Ce serait un timing parfait ! En 2017, il sera alors facile d'expliquer que les dispositifs indolores de début de mandat ont fini par avoir raison de la montée du chômage.

Évidemment, si le chômage baisse d'ici à 2017, il baissera lentement, et dans tous les cas il demeurera durablement à un niveau élevé faute de vraies réformes structurelles. Mais il sera facile de direque la courbe est inversée dans la bonne direction et qu'il suffit d'attendrela fin de la décrue.



http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/10/le-chomage-devrait-baisser-d-ici-a-2017_3157259_3232.html

chomage-seuils-historique.jpg

Chiffres du chômage, la situation se dégrade!!

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a poursuivi sa hausse en février avec 18.400 chômeurs de plus (+0,6%), soit un total de 3,187 millions d'inscrits en métropole qui frôle, sans le dépasser, le pic de 1997 (3,195 millions), selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Travail. 

Sur un an, la hausse est de 10,8%. Il s'agit du 22e mois consécutif d'augmentation mais, sur 5 ans, le nombre de chômeurs sans activité (catégorie A) n'a baissé qu'à huit reprises, calcule le ministère du Travail.

"Le chômage de masse" est en France "une tendance lourde qu'il faut renverser", la "priorité pour le pays" et dans ce combat, Pôle Emploi, "en première ligne", va bénéficier du "renfort de 2.000 agents supplémentaires en CDI" d'ici à septembre, écrivent les services de Michel Sapin dans un communiqué...

 

Publié le 26/03/2013 à 18h32 | Mise à jour : 26/03/2013 à 20h29
Par SudOuest.fr, avec AFP

http://www.sudouest.fr/2013/03/26/chiffres-du-chomage-22e-mois-de-hausse-sans-battre-de-record-1006255-705.php

L'optimisme du gouvernement pour l'emploi.

http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/10/01/09005-20131001ARTFIG00367-les-tres-optimistes-previsions-du-gouvernement-en-matiere-d-emploi.php

Article publié 

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le gouvernement fait preuve d'optimisme en matière d'emploi. Dans le document envoyé par Paris à Bruxelles ce mardi, l'exécutif table sur une nette reprise de l'emploi dans le secteur marchand en 2014, avec 10.000 postes créés. Or l'Unedic, qui est le gestionnaire de l'assurance-chômage et dont les prévisions sont considérées comme fiables, prévoit 14.100 suppressions d'emplois l'an prochain dans le secteur privé (qui est un champ assez proche)… Selon l'organisme, l'emploi généré par les entreprises ne passerait dans le vert qu'au quatrième trimestre de 2014, et ce modestement.

L'écart est également notable si on prend en compte l'emploi non marchand, lié au secteur public et parapublic. Selon le gouvernement, l'emploi total, qui agrège l'emploi marchand et non marchand, progressera de 153.000 postes en 2014. L'Unedic, pour sa part, le prévoit en hausse de 54.700 postes. Soit trois fois moins!

Moscovici maintient la hausse de la TVA le 1er janvier

Sébastien Lernould | Publié le 14.11.2013, 08h03 | Mise à jour : 09h14

 

Alors qu'une nouvelle fronde fiscale se prépare, Pierre Moscovici est inflexible. «Non», le gouvernement ne reviendra pas sur la hausse prévue de la TVA le 1er janvier. C'est ce qu'a assuré ce jeudi matin le ministre de l'Economie et des Finances au micro de RTL. Début 2014, le taux principal de la taxe sur la valeur ajoutée passera de 19,6% à 20%. Le taux intermédiaire sera relevé de 7% à 10%, mais le taux réduit sera maintenu à 5%. 

 

Ces deux hausses, votées en 2012, doivent contribuer au financement de l'une des mesures phares du gouvernement pour lutter contre le chômage : le crédit impôt compétitivité-emploi (CICE). Pierre Moscovici l'a d'ailleurs rappelé : «c'est par l'entreprise que va reprendre l'économie française. La TVA est faite pour financer en partie cet effort qui permettra l'investissement des Français, donc l'emploi.»

 

Pour en voir plus aller sur le site : http://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/moscovici-maintient-la-hausse-de-la-tva-le-1er-janvier-14-11-2013-3314487.php

Commentaires (2)

Jean Pierre Michel
  • 1. Jean Pierre Michel | 22/06/2013
Info de la MARCHE des PRIVES D'EMPLOIS ET DES PRÉCAIRES

"Les Forces de police
Contre la parole des chômeurs !

Hier 20 juin, au moment de l'ouverture de la Conférence sociale, une délégation de chômeurs, précaires et leurs organisations MNCP, AC!, APEIS et DAL, soutenues par des représentants syndicaux de la FSU et des Solidaires, ont voulu une nouvelle fois manifester leur colère pour avoir été exclues de la Conférence sociale en venant au plus près du lieu où se déroulait cette rencontre.

Les forces de police, surprises, ont très brutalement chassé les militants de la place d’Iéna afin que leur voix ne puisse pas être entendue. Nous tenons à dénoncer cette attitude inacceptable et exprimer notre indignation sur cette façon de traiter celles et ceux que le système exclut en les empêchant de prendre la parole. Ainsi le Président de la République n'aura même pas voulu entendre les premiers concernés par la Conférence sociale et qui demandaient simplement à participer aux débats.

Cette action se situait dans le cadre de la Marche que nous organisons actuellement. La marche du Sud arrive à Toulouse demain. La marche de l’Est se trouve ce soir à Bar-le-Duc. D'autres actions se sont déroulées ces jours-ci à Caen, au Mans, au Creusot, à Castres, à Bordeaux et dans d'autres villes pour dénoncer le manque d'ambition des politiques actuelles face à un niveau de chômage et de précarité sans précédent. Les marches arriveront à Paris le 6 juillet.

Pour toute infos et s'associer : www.marchechômeurs2013.org

Contact : Pierre-Edouard Magnan, Délégué Fédéral du MNCP 06 79 91 63 18 "
Jean Pierre Michel
  • 2. Jean Pierre Michel | 24/05/2013
N/B :Pour pôle emploi une offre de 2 heures par semaine pour une semaine (ménage…) au fin fond des Landes est une offre…au même titre qu’une offre de 35 heures pour un mois reste une offre, ou encore un CDD en remplacement de 10 jours …

On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres.

Il n’en reste pas moins vrai, qu’en 1975, il y avait 500 000 (cinq cent mille) chômeurs alors que depuis, avec leur « priorité », leurs « politiques en faveur de l’emploi » nous sommes devenus plus de 5 000 000 (5 millions) de privés d’emplois ou d’un réel emploi…
En 38 ans, ce sont des centaines de milliards d’euros qui sont allés vers les grosses entreprises pour soit disant favoriser l’emploi- je préfère dire pour améliorer leurs profits : quand de telles entreprises licencient, le cours de leurs actions s'envole.

Aujourd‘hui, parce la gîte du Titanic est trop importante, ces entreprises s’empressent de rejoindre les chaloupes déjà pleines sur un océan économique glacial aux vagues scélérates meurtrières…

Pour nous sauver, il nous faut prendre le bateau de la LIBERTE : celui sur lequel servent la Justice et l’Equité grâce à l’EGALITE pour une réelle FRATERNITE vécue.
Droits et Devoirs de l'Homme et du Citoyen ...

Sauvons la DEMOCRATIE en arrachant jusqu’aux racines cette Ploutocratie…

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×